Ecole Zanaky-Lokaro

CONTEXTE :

La presqu’île de Lokaro (Sud-Est de Madagascar – Région de Fort Dauphin) est entourée, à l’ouest, par le lac saumâtre Mananivo, et à l’est par l’Océan Indien.Les habitants sont, naturellement pour la grande majorité, des pêcheurs de père en fils. La langouste et la crevette sont les spécialités locales avec d’autres poissons capturés en mer en pirogue. La pêche est vendue au marché de Fort-Dauphin, une pêche vivrière au filet se pratique dans le lac par les femmes. Ces dernières années, les pêcheurs se plaignent du manque de poisson. Pour compléter l’alimentation familiale, les familles plantent quelques pieds de maniocs, mais l’agriculture n’est pas du tout développée. Les femmes sont vannières et tissent un jonc (le mahampy) pour en faire des nattes et des paniers pour les besoins familiaux. La presqu’île a subi une forte déforestation dont les causes sont multiples : constructions, bois de chauffe pour la cuisine… les arbres fruitiers sont rares.
Les trois villages de la presqu’île comptent approximativement 1 000 habitants, dont la moitié sont les enfants en âge d’être scolarisés en école primaire. A ce jour, trois classes en école publique primaire sont ouvertes et fonctionnent tant bien que mal.
Depuis février 2008, notre association ZANAKY LOKARO a ouvert une école, à la demande des habitants, avec 3 classes : plus ou moins 90 élèves y sont scolarisés chaque année.
Aucune structure médicale de santé n’existe sur la presqu’île. Le dispensaire le plus proche est à deux heures de marche.

Nous constatons que l’éloignement et l’isolement de cette région de Madagascar maintiennent ces populations dans un état de pauvreté extrême.

LE PROJET ASSOCIATIF
DESCRIPTION DETAILLEE DES ACTIVITES DE L’ECOLE

 

L’action de Zanaky Lokaro se positionne aujourd’hui sur 4 axes :

  • éducation scolaire
  • soins et éducation à la santé et à l’hygiène
  • éducation à l’environnement et reboisement
  • éducation manuelle et créative

1 – Éducation scolaire

  • 3 classes multi-niveaux de T1 à T5 (cycle primaire) fonctionnnent avec 3 enseignants
  • 80 à 100 enfants sont scolarisés selon les années
  • l’enseignement est dispensé en malgache avec un apprentissage du français dès les premiers niveaux.
  • 20 enfants sont parrainés pour une poursuite des études en collège.
  • 1 enfant est sur un projet de parrainage en formation professionnelle.
  • formation des enseignants en langue française en cours particulier pour les 3 enseignants à Fort-Dauphin à des techniques pédagogiques (Français Langue Étrangère), à l’informatique, selon besoin et demande…

2 – Soins et éducation à la santé et à l’hygiène

  • Petit dispensaire dans l’école avec une veille sanitaire permanente par un instituteur formé aux premiers soins et une visite régulière d’un médecin de Fort-Dauphin.
  • Des volontaires bénévoles professionnels de santé interviennent sur la totalité de la population de la presqu’île en termes de prévention et de soins (1 année sur 2).

3 – Éducation à l’environnement et reboisement

  • Un projet de formation professionnelle d’un jeune (ancien élève) dans l’horticulture devrait voir le jour.
    A terme nous aimerions relancer le projet de création d’une pépinière scolaire et d’éducation à l’environnement.
  • Opérations régulières de reboisement de la presqu’île : 500 arbres fruitiers ont été plantés depuis 2011 avec les enfants de l’école près de leurs habitations.

4 – Éducation manuelle et créative

  • Tous les ans ou tous les 2 ans, une équipe de bénévoles intervient pour mener des ateliers d’arts plastiques et créatifs hors périodes scolaires.

MOYENS UTILISES POUR REALISER LES ACTIVITES

1 – Collectif : l’association

Implantée en France, elle comporte deux antennes, une sur l’Ile de la Réunion, une en métropole.

L’association comprend cinq membres de bureau et dix-huit membres du conseil d’administration.

L’association monte les projets et réunit les fonds. Ceux-ci sont collectés auprès de nos adhérent(e)s et donateurs exclusivement.
Elle maintien une transparence dans ses activités auprès de ses membres, grâce à des outils de communication site web, journal de fin d’année, réseaux sociaux.

2 – Financier

SUR PLACE A MADAGASCAR

  • Actuellement 16 000 € sont nécessaires annuellement pour le fonctionnement de l’école et autres activités Zanaky-Lokaro.

3 – Humains professionnels

SUR PLACE A MADAGASCAR

  • trois enseignants locaux sont rémunérés par notre association et s’occupent de la totalité de la scolarité et des affaires scolaires pour les cinq niveaux actuellement existants.
    2 d’entre-eux ont été scolarisés dans l’école Zanaky-Lokaro (anciens élèves). Ils assure une direction collégiale de l’école
  • un factotum fait le gardiennage et l’entretien des locaux, il assiste les enseignant dans l’organisation de l’école, c’est un ancien élève de l’école.
  • une secrétaire est en place dans le bureau de Fort-dauphin (à 4 heures de route à pieds de Lokaro).
  • un comptable externe réalise une fois par an la comptabilité.
  • deux médecins de Fort-Dauphin suivent l’état de santé des enfants et assure une liaison avec un instituteur formé par eux aux premiers soins
  • un dentiste de Fort-Dauphin est sollicité pour les urgences dentaires

DE L’EXTERIEUR

Les bénévoles s’inscrivent sur des missions ponctuelles en fonction de leurs compétences. Depuis 2008 elles ont été orientées vers :

  • le bâti : construction et amélioration du bâtiment de l’école, du local d’accueil pour les chargé(e)s de mission (détruit par l’incendie et en projet de reconstruction)
  • l’éducation scolaire : aide à la formation des enseignants
  • les soins et l’éducation à l’hygiène
  • les activités d’arts plastiques
  • l’éducation à l’environnement : accompagnement pour la plantation et le reboisement